Rassembler et promouvoir
les intérêts des organisations
et des exploitations
agricoles vaudoises
Rassembler et promouvoir
les intérêts des organisations
et des exploitations
agricoles vaudoises
Rassembler et promouvoir
les intérêts des organisations
et des exploitations
agricoles vaudoises
Rassembler et promouvoir
les intérêts des organisations
et des exploitations
agricoles vaudoises
Rassembler et promouvoir
les intérêts des organisations
et des exploitations
agricoles vaudoises
Rassembler et promouvoir
les intérêts des organisations
et des exploitations
agricoles vaudoises
Rassembler et promouvoir
les intérêts des organisations
et des exploitations
agricoles vaudoises
Rassembler et promouvoir
les intérêts des organisations
et des exploitations
agricoles vaudoises
Rassembler et promouvoir
les intérêts des organisations
et des exploitations
agricoles vaudoises
Rassembler et promouvoir
les intérêts des organisations
et des exploitations
agricoles vaudoises

Droit alimentaire (projet LARGO)

La consultation sur le projet LARGO arrive à son terme. Prométerre s’est penché sur cet important paquet d’ordonnances réglant l’exécution du droit alimentaire en Suisse, couvrant tous les domaines, allant de la sécurité alimentaire à l’information sans tromperie des consommateurs. Hormis l’adaptation au droit européen dont nous espérons qu’il facilite au moins autant nos exportations de denrées alimentaires que leur importation, la profession soutient fermement le principe de la déclaration obligatoire de la provenance pour toutes les denrées alimentaires, ainsi que celle des méthodes de production interdites en Suisse s’agissant des denrées importées.

 

En effet, ce n’est qu’en étant correctement et complètement informé que le consommateur ou la consommatrice pourra exercer, en toute connaissance de cause, le libre choix de ses actes d’achat de nourriture et confirmer dans les faits ses intentions de consommation favorables aux produits de qualité, indigènes, régionaux ou du terroir. Dans ce sens, il sera nécessaire de disposer d’une efficace répression des fraudes, la lutte contre la tromperie des consommateurs étant aujourd’hui le maillon faible du dispositif d’exécution.

 

Le projet LARGO devrait aussi être l’occasion pour la Confédération de traduire concrètement sa volonté de simplification administrative, en particulier pour décharger les exploitations agricoles et les PME actives dans la vente directe et la transformation artisanale. Les propositions mise en consultation sont encore loin du compte, vu les énormes coûts estimés pour leur mise en application. Dans ce contexte, Prométerre demande notamment de revenir à un dispositif de contrôle des viandes de milice pour les petits établissements d’abattage, proportionné selon les risques encourus et les quantités concernées.


Consulter la prise de position de Prométerre

Consulter la lettre d'accompagnement envoyée par Prométerre à l'Office fédéral de la sécurité alimentaire



(cha)               

 

ADRESSES ET PLAN

Prométerre Lausanne

Avenue des Jordils 1 et 3, 1000 Lausanne 6

Prométerre Yverdon-les-Bains

Avenue des Sports 48, 1400 Yverdon-les-Bains

Prométerre Moudon

Chemin de Granges-Verney, 1510 Moudon