Rassembler et promouvoir
les intérêts des organisations
et des exploitations
agricoles vaudoises
Rassembler et promouvoir
les intérêts des organisations
et des exploitations
agricoles vaudoises
Rassembler et promouvoir
les intérêts des organisations
et des exploitations
agricoles vaudoises
Rassembler et promouvoir
les intérêts des organisations
et des exploitations
agricoles vaudoises
Rassembler et promouvoir
les intérêts des organisations
et des exploitations
agricoles vaudoises

09.11.2017 - Vue d’ensemble du Conseil fédéral : de qui se moque-t-on ?

L’Union suisse des paysannes et des femmes rurales (USPF), Agora ou encore l'Union maraîchère suisse ont dénoncé le rapport de politique agricole adopté par le Conseil fédéral la semaine passée. Edité en vue de la future politique agricole PA 2022+, ce document prône une ouverture totale des frontières.

L’USPF s'élève à son tour contre la vue d’ensemble adoptée par le Conseil fédéral pour le développement de la politique agricole suisse. "Ce que prévoit le Conseil fédéral est inadmissible!" estime l'Union suisse des paysannes et des femmes rurales (USPF) dans son communiqué. "Il prétend offrir de nouvelles perspectives aux agriculteurs suisses. Or, ce qu’il envisage est tout le contraire."

Le mercredi 1er novembre, le Conseil fédéral a publié un rapport sur la politique agricole, en vue du développement de la politique agricole PA 2022+. A peine un mois après l'adoption du contre-projet pour la sécurité alimentaire, l'Exécutif fédéral s'est permis de bafouer la volonté populaire - qui a plebiscité l'accès à des denrées indigènes de qualité, produites dans le respect du bien-être animal lors du scrutin du 24 septembre- en présentant un projet allant vers une libéralisation totale des marchés.


"Les produits agricoles ne sont pas des marchandises comme les autres. Envisager de compenser les différences de prix avec des aides étatiques est un voeu pieux compte tenu des discussions qui ont lieu chaque année sur les budgets. D’autre part, il paraît maintenant évident qu’une ouverture des marchés ne fait pas baisser les prix. Le Conseil fédéral l’admet lui-même dans son rapport à propos de l’exemple de l’Autriche", complète l'USPF.

 

De son côté, AGORA s’étonne que les « sept sages » se permettent à ce point d’ignorer le signal nettement donné par le peuple et les cantons en faveur de la production indigène lors des dernières votations fédérales. "C’est une véritable gifle que le Conseil fédéral a donné mercredi dernier aux familles paysannes et au peuple suisse", écrit l'association romande. "L'ouverture des frontières engendrerait l’abandon partiel voire total de certaines productions et une forte accélération de l’évolution structurelle. Le modèle d’agriculture multifonctionnelle dont se targue notre pays serait donc
remis en cause", complète AGORA.

L'UMS a pour sa part relevé que les conditions de production diffère entre la Suisse et les autres pays européens, conditions nécessitant le maintien d'une protection douanière forte.

 

(croc/USPF/AGORA)

 

Retour

ADRESSES ET PLAN

Prométerre Lausanne

Avenue des Jordils 1 et 3, 1000 Lausanne 6

Prométerre Yverdon-les-Bains

Avenue des Sports 48, 1400 Yverdon-les-Bains

Prométerre Moudon

Chemin de Granges-Verney, 1510 Moudon